L’insertion professionnelle des jeunes au Centre Social Alma

L’insertion professionnelle des jeunes : un défi autant qu’une priorité pour le Centre Social Alma qui parie sur la jeunesse et ses ressources pour travailler la question de l’emploi dans le quartier. En 2021, le taux de chômage des 15-24 ans en France est de 21 % mais de 48% dans le quartier de l’Alma à Roubaix. Parce que la bataille de l’emploi se gagne aussi sur le terrain de la jeunesse, le Centre Social Alma s’est lancé dans l’accompagnement renforcé des jeunes les plus éloignés de l’emploi dans le cadre du dispositif Synergie Pour l’Avenir des Jeunes. Depuis la création du dispositif, ce sont 258 jeunes qui ont été accompagnés avec un taux de sorties positives de plus de 70%. Le point sur cette initiative gagnante avec les deux accompagnantes socio-professionnelles en charge de ce dispositif au Centre Social Alma.

accompagnement à l'insertion professionnelle des jeunes

L’insertion professionnelle des jeunes à l’Alma : un enjeu prioritaire et un travail de

Synergie pour l’Avenir des Jeunes est un dispositif cofinancé par la région Hauts de France et l’Union Européenne avec le Fonds Social Européen dans le cadre de L’Initiative pour l’Emploi des Jeunes. Son objectif : lever les freins qui éloignent les jeunes de l’emploi et de la formation et les aider à reconstruire leur projet professionnel.

Un dispositif pour les jeunes les plus éloignés de l’emploi

Synergie pour l’Avenir des Jeunes est un dispositif qui s’adresse aux jeunes NEET (Neither in Employment, nor in Education or Training) autrement dit des jeunes qui ne sont ni à l’emploi, ni en formation ni à l’école. Début 2021, ils étaient 13,1 % en France contre 12,9% en 2019, un chiffre qui se stabilise malgré la crise sanitaire traversée grâce aux nombreuses actions engagées en faveur de l’emploi des jeunes.

Au Centre Social Alma, ce dispositif s’adresse prioritairement à des jeunes de 16 à 29 ans des quartiers de l’Alma et Fosse aux Chênes. Très éloignés de l’emploi, ces jeunes ont souvent été déscolarisés avant d’obtenir une quelconque qualification et ils ont du mal à reconstruire un projet d’avenir, même avec l’aide des structures d’insertion classiques.

La clé de la réussite : reconstruire un projet professionnel

A raison de 14 heures par semaine (sur une durée totale de 4 mois renouvelables 1 fois), ce dispositif d’insertion des jeunes se pense et se déploie comme un accompagnement global : à la fois social et professionnel. L’objectif : travailler l’accès à l’emploi et/ou la formation tout en levant les freins périphériques (comme les questions d’accès aux droits, de santé ou la réalisation de démarches administratives) qui constituent de véritables obstacles pour une entrée sur le marché de l’emploi.

L’insertion socio-professionnelle, ce n’est pas qu’une histoire de jeunes. Chaque jour, les professionnels du Centre Social Alma accompagnent les personnes les plus éloignées de l’emploi pour leur permettre de retrouver le chemin de l’insertion. Découvrez leurs témoignages ici

La priorité n°1 : travailler à l’élaboration du projet personnel et professionnel. Les deux accompagnantes socio-professionnelles en charge du dispositif au Centre Social Alma reçoivent d’abord les jeunes pour un premier rendez-vous diagnostic. Elles apprennent à connaître les personnes qu’elles rencontrent, repèrent leurs compétences, décèlent les envies et les appétences.

Soit les jeunes accueillis n’ont aucun projet professionnel défini. Il faut alors les accompagner dans une démarche de découverte des différents champs professionnels qui correspondent à leur profil. Soit ils ont déjà des ambitions et des projets. Il s’agit alors de tout en mettre en œuvre pour leur permettre de les réaliser.

Les fonds déployés dans le cadre de ce dispositif contribuent à financer ce dont les jeunes ont besoin pour réaliser leurs projets. Tenues vestimentaires de sécurité, abonnement mensuel pour les transports publics, fournitures pour un retour en formation : l’enveloppe annuelle attribuée au dispositif est dispatchée en fonction des besoins et des situations.

La mobilisation des jeunes : un travail de proximité

Selon les accompagnantes socio-professionnelles, il existe différentes formes de repérage et orientation des publics. Il peut s’agir :

  • des animateurs de repérage, mobilisation et remobilisation qui travaillent au quotidien avec les jeunes du quartier ;
  • d’une orientation interne par les autres professionnels du Centre Social qui travaillent avec les familles;
  • d’un partenariat avec d’autres structures d’accompagnement telles que les clubs de prévention comme Horizon 9, le foyer France Horizon ou même l’Aide Sociale à l’Enfance.

L’atout majeur du Centre Social Alma pour l’insertion socio-professionnelle des jeunes reste sa présence sur le territoire et son travail de proximité quotidien avec les habitants du quartier. La relation de confiance établie entre les professionnels du Centre Social et les habitants de l’Alma, leur connaissance des familles et de l’ensemble des riverains : autant de leviers qui permettent aux professionnels de capter plus facilement les publics et les orienter vers le dispositif Synergie pour l’Avenir des Jeunes quand la situation s’y prête.

Recherche d'emploi

L’élaboration du projet personnel : un accompagnement cousu-main pour un retour à l’emploi

Soutenus par les deux accompagnantes socio-professionnelles, les jeunes bénéficient d’un accompagnement renforcé et personnalisé dont l’objectif est de développer l’autonomie du jeune et de construire un projet professionnel réaliste, ambitieux et motivant.

La relation de confiance : un levier pour la construction du projet professionnel

Très souvent, les jeunes accueillis ont envie de travailler mais ils ont quitté l’école assez tôt et n’ont pas été préparés au monde du travail. Sans diplôme, sans emploi, sans formation et parfois, sans idée précise de ce qu’ils pourraient faire, ils ont peu à peu perdu confiance en eux.

L’angle d’attaque choisi par les professionnelles du Centre Social Alma : développer le lien de confiance. Ainsi accompagnent-elles les jeunes dans certaines de leurs démarches extérieures, par exemple pour un premier RDV à Pôle Emploi, dans un Centre de Formation ou à la Mission Locale de Roubaix.

Grâce à leur connaissance des publics, elles peuvent proposer un accompagnement cousu-main et des perspectives de formations ou d’emplois ultra-personnalisées (atouts, expériences et compétences …).

Un véritable travail de coaching professionnel

La philosophie de l’accompagnement au Centre Social Alma : développer l’autonomie du jeune, l’amener à prendre en charge la construction de son projet professionnel ainsi que sa recherche de formation et d’emploi. Pour que les jeunes deviennent pleinement acteurs de leur parcours, ils sont accueillis au 28 rue d’Alsace sans RDV mais sur des temps de permanence. A eux de les mettre à profit.

Après la phase de diagnostic et de levée des freins, les accompagnantes socio-professionnelles du Centre Social fournissent un véritable travail de coaching personnalisé :

  • Travail sur le CV et la lettre de motivation, véritables leviers de valorisation
  • Recherche d’offres d’emploi ou de parcours de formation
  • Préparation orale à des entretiens d’embauche
  • Sensibilisation aux codes du monde du travail

L’accompagnement se base principalement sur l’écoute, l’échange et le dialogue. Les professionnelles y encouragent les jeunes à faire des immersions pour valider ou invalider leurs envies et ainsi retravailler leur projet professionnel ou de formation.

Au Centre Social Alma, on innove en matière d’insertion professionnelle. Découvrez ici Coop’Manau : la coopérative pilotée par le Centre Social qui dynamise le quartier de l’Alma

Coaching personnalisé des jeunes en insertion professionnelle

La collaboration des acteurs de l’emploi au service de la réussite des jeunes

Pas de réussite sans collaboration avec le service public de l’emploi.

Une action complémentaire de celle du service public de l’emploi

Lorsqu’un jeune participe à l’action Synergie pour l’Avenir des Jeunes, il s’inscrit immédiatement à Pôle Emploi et à la Mission Locale de Roubaix. L’objectif : celui de la synergie et de la complémentarité des forces. Quand le Centre Social fournit au jeune un accompagnement personnalisé, les acteurs publics de l’emploi lui offrent, quant à eux, un nombre accru d’opportunités en termes d’emploi et de formation.

Au fur et à mesure de l’accompagnement, les professionnelles du Centre Social apprennent aux jeunes à se familiariser avec ces structures. Grâce au réseau partenarial tissé avec des structures telles que l’AREP Fresc ou Campus Pro, elles facilitent aussi l’accès à la formation.

Le pari de la jeunesse : un pari gagnant

En bout de course, et avec 70 % de sorties positives, le Centre Social Alma peut se féliciter de relever haut la main le pari de l’insertion professionnelles des 16 – 29 ans. Sorties en formation, signature de CDD ou embauche dans des SIAE : les possibilités sont multiples mais elles s’adaptent aux profils des jeunes et prouvent que les ruptures de parcours et le chômage à l’Alma, c’est tout … sauf une fatalité !